Autel

img_autel

Voilà le centre de cet alcôve, mon sanctuaire à Freyja. C’est ici que je la prie et l’honore et c’est ici que je vous propose de vous recueillir si vous le souhaitez.

Vous pouvez allumer une bougie, un peu d’encens (de l’ambre ou des essences sucrées et chaudes comme la cannelle ou le clou de girofle, de rose aussi), lui faire offrande d’un verre de muscat bien sucré, du miel ou quelques plumes d’oiseaux… C’est comme vous le sentez. L’offrande n’est pas nécessaire, ni la bougie, ni l’encens. L’essentiel est de lui parler avec le coeur.

Si vous avez une demande à lui faire ou envie de la remercier de quelque chose et que vous ne savez vraiment pas comment vous y prendre, je vous propose de le faire en votre nom. Je vous garantis bien évidemment toute confidentialité.

Publicités